Flag

An official website of the United States government

Surveillance de la qualité de l'air
8 MINUTE READ
7 avril 2022

L’ambassade des États-Unis à Madagascar utilise un moniteur de qualité de l’air sur son terrain pour mesurer les particules PM 2,5 comme indication de la qualité de l’air dans l’enceinte de l’ambassade située dans le quartier d’Andranomena à Antananarivo. Les relevés de l’IQA de ce moniteur sont accessibles sur Twitter @AntananarivoAir. Notez que ces données sont locales et ne sont pas une représentation de la qualité de l’air dans toute la ville d’Antananarivo.

Les particules PM 2,5 – c’est-à-dire les particules de moins de 2,5 micromètres de diamètre – sont appelées particules “fines”. Parce qu’elles sont suffisamment petites pour pénétrer directement dans les poumons et la circulation sanguine, les particules PM 2,5 sont considérées comme présentant les plus grands risques pour la santé des populations sensibles, notamment les personnes souffrant de maladies cardiaques ou pulmonaires, les enfants et les personnes âgées. La norme PM 2,5 est reconnue par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) comme un moyen efficace de déterminer les niveaux de qualité de l’air dans le monde entier. Pour plus d’informations sur la pollution par les particules et ses effets sur la santé, visitez le site Web de l’EPA.

L’EPA a mis au point une formule permettant de convertir les relevés de particules PM 2,5 en une valeur d’indice de qualité de l’air (IQA) qui peut contribuer à éclairer les décisions relatives à la santé. Par exemple, un IQA de 50 représente une bonne qualité de l’air avec peu de risques d’affecter la santé publique, tandis qu’un IQA de plus de 300 indique une qualité de l’air dangereuse. Le tableau ci-dessous est un guide utile pour les relevés de qualité de l’air que vous pouvez voir sur le moniteur de qualité de l’air de l’ambassade. Pour en savoir plus sur l’IQA, consultez la page AirNow du gouvernement américain.

Niveau

AQI

PM 2.5 µg/m3

Description de la qualité de l’air
Bon

0 – 50

0 – 12

La qualité de l’air est satisfaisante et la pollution atmosphérique présente peu ou pas de risques.
Modérée

51 – 100

12 – 35

La qualité de l’air est acceptable. Toutefois, il peut y avoir un risque pour certaines personnes, notamment celles qui sont exceptionnellement sensibles à la pollution atmosphérique.
Mauvaise pour la santé des personnes sensibles

101 -150

35 – 55

Les personnes sensibles peuvent subir des effets sur la santé. Le grand public est moins susceptible d’être affecté.
Mauvaise pour la santé

151 – 200

55 – 150

Certains membres du grand public peuvent subir des effets sur la santé ; les personnes sensibles peuvent subir des effets plus graves sur la santé.
Très mauvaise pour la santé

201 – 300

150 – 250

Alerte sanitaire : le risque d’effets sur la santé est accru pour tous.
Dangereux

301-

>250

Alerte sanitaire en cas de situation d’urgence : tout le monde est plus susceptible d’être affecté.