Mois de la Fierté : Déclaration de l’Ambassade des Etats-Unis à Madagascar et aux Comores

Ce mois-ci, l’ambassade des États-Unis célèbre le Mois de la Fierté pour honorer les communautés lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, homosexuelles et intersexes (LGBTQI +) et leurs contributions à faire des États-Unis une union plus parfaite.  Le 28 juin marque l’anniversaire des émeutes de Stonewall de 1969, un tournant dans le mouvement des droits des homosexuels aux États-Unis, au cours duquel les patrons du Stonewall Inn ont protesté contre le harcèlement policier et la persécution auxquels les Américains LGBTQI + étaient couramment soumis.

Depuis lors, les États-Unis ont fait des progrès dans l’abrogation de nombreuses lois et pratiques discriminatoires à l’encontre des Américains LGBTQI +.  Aujourd’hui, les membres de la communauté LGBTQI + servent fièrement dans notre armée, notre gouvernement et dans tous les aspects de notre secteur privé et de la société civile.  Au cours des dernières décennies, les célébrations du Mois de la Fierté ont attiré des millions de participants à travers le monde.  Au cours de ce mois, des commémorations sont également organisées pour les membres de la communauté qui ont perdus la vie à cause de crimes haineux ou du VIH/SIDA.  Le but du Mois de la Fierté est de reconnaître l’impact que les personnes LGBTQI + ont eu sur nos communautés au niveau local, national et international.

Tout au long du mois de juin, l’ambassade des États-Unis marquera le Mois de la Fierté au sein de sa communauté pour exprimer sa fierté et son soutien aux Américains LGBTQI +, tout en reconnaissant les défis auxquels de nombreux membres de cette communauté continuent de faire face.  Les États-Unis célèbrent la diversité de sa population et son mélange d’histoires, d’ethnicités, de cultures, d’origines et d’orientation sexuelle.  C’est cette diversité qui nous rend forts en tant que Nation.