L’USAID fait don de matériel informatique et de communication pour améliorer la gestion des fonds publics

Ce don renforcera l’efficacité des opérations de la Cour des comptes, améliorera sa capacité à mener des enquêtes et des évaluations en profondeur et à partager ses conclusions en toute transparence avec le public.

Le gouvernement américain, à travers l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), a fait don de matériel informatique et de visioconférence au Ministère de la Justice pour améliorer la gestion de la Cour des comptes de Madagascar et celle des fonds publics. Tels des mpirahalahy mianala« , les États-Unis soutiennent Madagascar dans ses efforts de favoriser la prospérité en mettant en place des institutions efficaces, responsables et inclusives.

“Grâce à une gestion améliorée des dossiers, la Cour veillera à ce que ses conclusions, rapports et jugements puissent éclairer les futures décisions de gestion et de politique”, a déclaré le Directeur General de l’USAID, John Dunlop. “Une Institution supérieure de contrôle pleinement indépendante et compétente est une composante essentielle de la gouvernance démocratique” , ajoute-t-il.

La Cour des Comptes est l’institution supérieure de contrôle de Madagascar, chargée de contrôler et de juger toutes les dépenses publiques, ainsi que de procéder à des évaluations des politiques pour l’Assemblée nationale. Le matériel, dont des laptops, des téléphones portables et l’équipement de visioconférence, améliorera le système de gestion des dossiers de la Cour et renforcera sa capacité à mener des travaux sur le terrain, à assurer la liaison avec les tribunaux financiers régionaux et à partager les expériences et les bonnes pratiques avec d’autres institutions supérieures de contrôle, en Afrique et le monde. Ce matériel, combiné à l’assistance technique continue de l’USAID, de la France, du Maroc et de la Norvège, permettra à la Cour des Comptes de mener plus efficacement des audits et d’examiner les politiques, améliorant ainsi la transparence du gouvernement et l’engagement des citoyens dans les fonctions gouvernementales.

Au cours de la cérémonie, le Président de la Cour des Comptes de Madagascar, M. Jean de Dieu Rakotondramihamina a déclaré : ”La capacité de la Cour des Comptes à mener des travaux de terrain est essentielle pour que chaque citoyen sente que sa voix est entendue.”

Le projet de cinq ans ”TANTANA” est financé par l’USAID et améliorera la gouvernance interne de la Cour, renforcera la communication et l’engagement du public, et améliorera la qualité et l’impact des audits et des arrêts rendus par la Cour. Le partenaire de l’USAID, l’International Organization of Supreme Audit Institutions’ Development Initiative (IDI), s’occupera de la gestion des dossiers.

L’USAID travaille depuis 37 ans pour aider le peuple malagasy à atteindre ses objectifs de développement face aux défis actuels. L’année dernière, l’aide de l’USAID s’élevait à 133,5 millions de dollars, dont 74,5 millions pour des activités dans le secteur de la santé où les États-Unis sont le principal pays donateur. Depuis 2015, l’USAID a engagé plus de 229 millions de dollars au titre de l’aide d’urgence et au développement dans le sud et le sud-est de Madagascar.