Les projets, USAID Hay Tao et USAID Mikajy

De nouveaux projets environnementaux de l’USAID aideront les communautés locales à prendre en main la gestion des ressources naturelles
Deux projets d’une durée cinq ans appuieront la planification au niveau national et le développement local dans deux régions clés de Madagascar

ANTANANARIVO : Le gouvernement américain, par l’intermédiaire de l’Agence des États-Unis
pour le Développement International (USAID), lance officiellement deux nouveaux projets au profit
du secteur de l’environnement à Madagascar. Les projets, USAID Hay Tao et USAID Mikajy, seront
axés sur le renforcement de la gestion communautaire des ressources naturelles. Tandis qu’USAID
Hay Tao renforcera les informations, les politiques et les systèmes au niveau national, USAID Mikajy
appuiera les communautés locales dans l’ouest et le nord-est de Madagascar pour gérer et profiter
durablement de leurs ressources naturelles. Les deux projets, qui durent cinq ans, disposent d’un
budget total de 45 millions de dollars.

Dans son discours, le chargé d’Affaires américain, Stuart Wilson, a souligné que le gouvernement
américain était « ravi de relancer un programme important dans le secteur de l’environnement. » Il a
insisté sur les avantages financiers et culturels d’une gestion environnementale forte, en faisant le parallèle entre l’environnement unique de Madagascar et le réseau des parcs nationaux des États-
Unis.

Quant à la Directeur Général par intérim de l’USAID à Madagascar, Linda Gregory, elle a fait valoir
qu’on peut utiliser la riche biodiversité de Madagascar pour une croissance économique et sociale du
pays. « Nous croyons au concept selon lequel ‘Biodiversité égale Développement’ », a-t-elle déclaré.
Gregory a ajouté que les communautés locales doivent être engagées et tirer profit de leurs
ressources naturelles pour que la conservation réussisse. « Bref, sans l’appui, la participation et le
leadership des communautés locales, nous ne pouvons pas protéger ces environnements », a-t-elle
dit.

Le Ministre de l’environnement, de l’Ecologie et des Forêts de Madagascar, Guillaume Venance
Randriatefiarison, et le représentant du Ministère des Ressources Halieutiques et de la Pêche ont
également participé à la cérémonie de lancement.
Les deux projets constituent la plus grande partie du programme Conservation and Communautés
de l’USAID, conçu pour protéger l’environnement tout en permettant aux communautés locales
d’avoir leur mot à dire dans la gestion de leurs ressources locales, en favorisant le développement
communautaire durable et en créant des emplois.

USAID Hay Tao est la partie gestion des connaissances de CCP et développera des outils et des
approches pour le développement communautaire. Il sera mis en œuvre par Pact, une organisation
internationale de développement qui dirigera un consortium de partenaires composé notamment de World Resources Institute et de l’Université de Rhode Island (Coastal Resources Center), aux États-
Unis.

USAID Mikajy se concentre sur deux régions riches en biodiversité et en potentiel économique :
Menabe à l’ouest et une zone au nord-est composée de paysages de forêts tropicales et de paysages
marins, dont les parcs Makira et Masoala et la baie d’Antongil, connue sous le nom de MaMaBay.
USAID Mikajy est mis en œuvre par Tetra Tech, avec des sous-partenaires comme la Wildlife
Conservation Society (WCS), la National Cooperative Business Association Cooperative League of
the USA (NCBA-CLUSA), l’Interchurch Organization for Development Cooperation (ICCO), Viamo
et Multi-Sector Information Service (MSIS).