Les États-Unis continue d’appuyer l’Etat malagasy dans sa lutte contre la pandémie de COVID-19

L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), au nom du peuple américain, fournit une aide supplémentaire de 5,1 millions de dollars pour la lutte contre le COVID-19 à Madagascar. Ce financement, qui soutient les centres de santé primaires au niveau national et communautaire, accélérera un accès équitable de tous à la vaccination et réduira la morbidité et la mortalité dues au COVID-19.

Grâce à cette assistance, Madagascar pourra améliorer sa planification, sa préparation et sa réponse à la pandémie, notamment en assurant que les infrastructures sont en place pour mettre les vaccins à la disposition de la population malagasy. Par exemple, le financement permettra d’appuyer le suivi et la surveillance des maladies pour détecter les épidémies de virus, l’approvisionnement en vaccins et en fournitures médicales, la fourniture d’équipements de protection et une formation pour les agents de santé, la modernisation et l’expansion des tests de laboratoire et la sensibilisation du public sur la manière de se protéger contre le COVID-19.

Quatre projets de l’USAID, qui travaillent en collaboration avec d’autres acteurs clés, exécutent les activités en appui à la lutte du gouvernement de Madagascar contre le COVID-19: RISE, mis en œuvre par l’Institut Pasteur de Madagascar; USAID IMPACT, mis en œuvre par Population Services International; USAID ACCESS, mis en œuvre par Management Sciences for Health; et Infection Disease Detection and Surveillance mis en œuvre par ICF International.

Cette aide s’inscrit dans le cadre de l’effort mondial du gouvernement américain à hauteur de 720 millions de dollars pour étendre et intensifier la lutte contre le COVID-19 à l’étranger, répondre aux crises humanitaires exacerbées par le COVID-19 et soutenir une relance mondiale tout en se préparant aux futures menaces de pandémie.

Le gouvernement américain est un partenaire de premier plan pour Madagascar et se tient à ses côtés tels des « mpirahalahy mianala » pour répondre aux épidémies de peste, de rougeole, de paludisme et de COVID-19. Il reste le principal pays donateur du secteur santé à Madagascar et a alloué 74,5 millions de dollars en 2020 pour renforcer le système de santé du pays.

version malagasy (PDF 158K)