Les États-Unis accordent 200 000 USD d’aide urgence pour lutter contre le Covid-19 aux Comores

Aujourd’hui, la Chargée d’Affaires des États-Unis Amy J. Hyatt a annoncé que le peuple américain, par l’intermédiaire de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), octroie 200 000 dollars d’aide d’urgence pour lutter contre le COVID-19 aux Comores en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).  Cette aide permettra de soutenir les efforts du gouvernement des Comores pour lutter contre la COVID-19 dans des domaines tels que la formation des agents de santé, le renforcement du contrôle de la prévention des infections par l’achat d’équipements de protection individuelle, l’expansion de la capacité de surveillance des maladies pour identifier très tôt les cas positifs et l’amélioration de l’accès à l’oxygène qui est essentiel pour les patients.  Le financement soutiendra également la promotion des vaccins en facilitant les dialogues et les campagnes de communication au niveau des communautés locales.

« Nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour construire un monde plus sûr et plus sécurisé contre la menace des maladies infectieuses », a déclaré la Chargée Hyatt lors de la cérémonie d’annonce tenue ce 8 octobre.

Les États-Unis se sont engagés à s’associer au gouvernement des Comores pour mettre fin à la pandémie de COVID-19, pour atténuer ses effets sociaux et économiques dévastateurs et pour reconstruire un monde encore mieux préparé pour faire face aux futures épidémies.

Ces efforts s’appuient sur des décennies de travail qui sauve des vies et sur le leadership des États-Unis dans la lutte contre les crises sanitaires mondiales. Au cours des 60 dernières années, l’USAID a sauvé des millions de vies de maladies telles que le virus Ebola, le VIH/sida, la tuberculose, le paludisme et maintenant la COVID-19.