Le projet SHOPS Plus de l’USAID a amélioré le système et les services de soins privés à Madagascar

Aujourd’hui, la Directrice du Bureau de la santé de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), Sophia Brewer, et un représentant du ministère de la Santé publique ont procédé officiellement à la clôture d’un projet axé sur la qualité et l’accès aux services de soins, surtout grâce à un engagement auprès du secteur privé. Le projet dénommé Sustaining Health Outcomes through the Private Sector (SHOPS) Plus est mis en œuvre par ABT Associates depuis 2015.

Au nom du peuple américain, notre agence de développement USAID a financé SHOPS Plus avec plus de 10 millions de dollars sur six ans, période au cours de laquelle le projet a mis en place des partenariats public-privé, amélioré l’accès des prestataires privés au financement de la santé pour réduire leurs barrières financières, créé et déployé des formations sur les soins et la gestion durables de la santé pour l’amélioration des services.

Principales réalisations de SHOPS Plus

  • 3.090 cliniques privées intégrées au système national de santé en collaboration avec la Direction des études, de la planification et du système d’information du Ministère de la Santé publique.
  • 1.623 prestataires de soins issus de plus de 900 cliniques privées formés en assurance qualité des soins et des services en partenariat avec l’Institut de Technologie de la Formation et du Management. La formation couvre la santé maternelle et infantile, le paludisme, la planification familiale, l’eau, l’assainissement et l’hygiène, la gestion du COVID-19 et l’établissement de rapports.
  • 463 prêts d’un montant de 2,9 millions de dollars octroyés pour renforcer le plateau technique des cliniques privées en partenariat avec « Accès Banque » et « Baobab Banque ».
  • Une fédération des mutuelles de santé « MIARA-MIAHY » constituée qui a fortement contribué à la politique de santé, notamment à travers les contributions au Plan de Développement du Secteur Santé 2020-2024 et à la mise en œuvre de la stratégie de la Couverture Sanitaire Universelle.
  • 300 cliniques privées « modèles » officiellement constituées dans les 13 régions, assurant l’extension des services et la continuité des soins de qualité.
  • Treize organisations locales et la faculté de médecine d’Antananarivo ont mis en place une formation continue à travers 33 formateurs pour assurer la pérennité des formations développées par SHOPS Plus.
  • Système de distribution et de logistique des intrants de santé de l’Etat renforcé par l’identification d’opportunités de partenariat public-privé.

Ce partenariat constitue un excellent exemple de la coopération entre les États-Unis et Madagascar tels des « mpirahalahy mianala » pour améliorer les résultats de santé à travers des prestations de planification familiale et de santé reproductive, de santé maternelle et infantile, et de traitement du paludisme accessibles à tous et à tout moment.

Le gouvernement américain est le principal pays donateur du secteur santé à Madagascar, ayant alloué 74,5 millions de dollars en 2020 pour financer les projets de santé de l’USAID. Ces projets réduisent la mortalité maternelle et infantile à Madagascar, fournissent un accès à l’eau potable et à l’assainissement, protègent les communautés contre le paludisme, améliorent l’accès à la planification familiale, assurent une chaîne d’approvisionnement fiable en intrants de santé et médicaments vitaux et renforcent la politique nationale de santé communautaire.