Le gouvernement américain soutient la campagne nationale de distribution de moustiquaires

Avec une contribution de plus de 3,6 millions de moustiquaires de l’USAID, la campagne nationale de moustiquaires protégera plus de 22 millions de personnes contre le paludisme

Le gouvernement américain soutient fermement les efforts que Madagascar déploie pour protéger ses citoyens des dangers du paludisme.  Depuis 2008, le gouvernement américain, à travers l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et la President’s Malaria Initiative, apporte un soutien technique et financier au programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) du Ministère de la Santé Publique qui sauve des milliers de vies.

Le paludisme est un des problèmes de santé publique les plus graves auxquels Madagascar est aujourd’hui confronté.  En 2020, près de deux millions de personnes ont contracté la maladie et des centaines en ont péri.  Pour de nombreuses communautés côtières en particulier, le paludisme est une menace persistante.  Pendant la campagne nationale, des millions de moustiquaires sont distribuées aux familles à travers le pays, réduisant ainsi la menace.

La campagne de distribution de moustiquaires de cette année, lancée quelques jours après la Journée Mondiale de Lutte Contre le Moustique, est dirigée par le PNLP, et bénéficie du soutien de l’USAID, du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme (le Fonds mondial), l’OMS, l’UNICEF et d’autres ONG partenaires.  L’USAID et la President’s Malaria Initiative ont fait don de 3,6 millions de moustiquaires sur les 13,7 millions qui seront distribuées à la population de 101 districts de Madagascar, protégeant en tout 22 millions d’individus.  Les moustiquaires restantes sont fournies par le Fonds Mondial.

« Une simple moustiquaire offre de nombreux avantages, » a déclaré Tobias Glucksman, Premier Conseiller de l’Ambassade des Etats-Unis à Madagascar, lors du lancement de la campagne à Vangaindrano.  « Les moustiquaires gardent les gens en bonne santé et à l’abri du paludisme.  Des enfants bien portant peuvent aller à l’école et poursuivre leurs études et leurs rêves et des parents en bonne santé n’ont pas à s’absenter du travail, et pourront améliorer leur bien-être financier et la croissance économique de Madagascar. »

Chaque année, l’USAID engage 26 millions de dollars pour la prévention et le traitement du paludisme à Madagascar.  Avec ce financement, le gouvernement américain fournit l’équipement et les médicaments nécessaires pour tester et traiter des millions de cas de paludisme, renforcer la surveillance des cas dans le pays, améliorer les performances des laboratoires des régions et des districts et travailler avec le PNLP pour éliminer le paludisme dans certains districts du pays.  Le gouvernement américain est fier d’être un partenaire dans cette lutte contre le paludisme, en se tenant aux côtés du peuple malagasy comme des « mpirahalahy mianala ».

L’année dernière, l’aide de l’USAID à Madagascar s’élevait à 133,5 millions de dollars.  Le gouvernement américain est le principal pays donateur du secteur de la santé à Madagascar, avec 74,5 millions de dollars en 2020 pour financer les projets de santé de l’USAID.  Ces projets réduisent la mortalité maternelle et infantile à Madagascar, fournissent un accès à l’eau potable et à l’assainissement, protègent les communautés du paludisme, améliorent l’accès à la planification familiale, assurent une chaîne d’approvisionnement fiable en produits de santé et médicaments vitaux et renforcent la politique nationale de santé communautaire.

version malagasy (PDF 87K)