Le gouvernement américain lance un projet de 5 ans pour améliorer le système d’information sanitaire

Le projet PMI Measure Malaria renforcera la collecte et l’analyse des données de santé à Madagascar

ANTANANARIVO : Le gouvernement américain, à travers l’Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID) et l’Initiative Présidentielle contre le Paludisme (PMI), en partenariat avec le Ministère de la Santé Publique de Madagascar (MinSanP), lance officiellement le projet PMI Measure Malaria pour renforcer le système d’information sanitaire national et lutter contre le paludisme à Madagascar.

Financé par l’USAID et PMI, PMI Measure Malaria est un projet de cinq ans qui intervient dans 10 pays d’Afrique, dont Madagascar. Cette année, le gouvernement américain alloue environ 1,5 million de dollars pour la mise en œuvre des activités dans le pays.

Le projet PMI Measure Malaria aidera le MinSanP à recueillir, analyser et exploiter des données sur le paludisme, la planification familiale et la santé de la mère et de l’enfant. Son objectif principal est d’aider le ministère à améliorer et à étendre le système électronique d’information sanitaire national de Madagascar, connu sous le nom de DHIS2 (District Health Information Software 2).

Le MinSanP utilise DHIS2 pour la collecte et l’analyse des données de terrain communiquées par les agents de santé à travers le pays afin d’identifier les tendances, les progrès et les besoins.

PMI Measure Malaria apportera également son appui dans l’élaboration d’outils pour une meilleure visualisation et analyse des informations contenues dans DHIS2. Ceci est essentiel pour un système de santé productif car des informations plus fiables et précises permettent une meilleure prise de décision.

« Prendre des décisions de santé publique judicieuses nécessite l’accès à de bonnes données », souligne le Directeur Général de l’USAID, John Dunlop. « Nos travaux dans le cadre du projet PMI Measure Malaria fourniront des données plus précises qui permettront aux autorités sanitaires de Madagascar de prendre des décisions avisées, » ajoute-t-il.

PMI Measure Malaria poursuit les travaux du projet MEASURE Evaluation financé par les États-Unis, qui se sont achevés en mars 2020. Dans le cadre de ce projet, le MinsSanP, avec l’appui de l’USAID et de PMI, a élaboré le plan stratégique national d’information sanitaire actuel et mis en place le système d’information sanitaire électronique national qui est désormais pleinement fonctionnel dans tous les districts sanitaires de Madagascar. MEASURE Evaluation a également formé plus de 200 responsables de district à la surveillance, au suivi et à l’évaluation des soins antipaludiques.

PMI Measure Malaria travaillera en étroite collaboration avec les départements et programmes suivants du MinSanP : Direction des études, de la planification et du système d’information (DEPSI), Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), Direction de la veille sanitaire et de la surveillance épidémiologique et de la riposte (DVSSER), Direction de la Santé Familiale (DSFa) et Direction du Programme Elargi de Vaccination (DPEV).

L’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill est le chef de file du projet PMI Measure Malaria qui est mis en œuvre à Madagascar par ICF Macro, Inc. et John Snow Inc.

# # #