Declaration de l’Ambassade Américaine

19 Janvier 2020

Les Etats-Unis tiennent à féliciter Madagascar pour le lancement de la campagne nationale de reforestation qui s’est tenu aujourd’hui à Ankazobe.  Les Etats-Unis sont aussi fiers de collaborer avec le gouvernement et le peuple Malagasy dans la mise en oeuvre de divers activités de conservation, visant à protéger l’incroyable biodiveristé et les ressources naturelles de la Grande Ile.  Les Etats-Unis d’Amérique, à travers son agence de développement USAID, investit actuellement plus de 57 million USD dans plusieurs projets d’appui à la préservation de la forêt et de l’unique biodiveristé de Madagascar.  En partenariat avec le Service Américain des Forêts, l’USAID collabore étroitement avec le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable dans d’élaboration de plusieurs stratégies nationales, couvrant les activités de reboisement et de restauration, aussi bien que la conservation des mangroves.

En 2018, Tetratech, une compagnie Américaine appuyée par USAID, a mis en place un projet dénommé “Mikajy” dont la zone d’intervention se situe à MamaBay et Menabe.  Ce projet de cinq ans vise à promouvoir la bonne gouvernance, la conservation forestière et la gestion communautaire des ressources naturelles.

USAID Mikajy travaille avec les communautés locales et la société civile dans le but de planter 1 million d’arbres, visant à créer une forêt de 450 ha.  Mikajy appuie également les efforts régionaux menés pour restaurer 550 ha de forêt et la plantation de 500.000 arbres en plus.  Le projet va aussi renforcer la capacité des communautés, de manière à ce que ces dernières puissent continuer à restaurer la forêt, et ce même après la fin du projet.

Nos Volontaires du Corps de la Paix sont aussi engagés dans plusieurs initiatives environnementales et participent activement à la promotion de la conservation, en mettant en place des pépinières et des activités de reboisement.  Ils ont également entrepris des activités de recyclage des bouteils en plastique, lesquelles seront par la suite utilisées pour la mise en place d’un système d’irrigation.  En 2019, les volontaires ont d’ailleurs organisé une activité de reboisement à Alaotra Mangoro.  Ils ont aussi planté plus de 2.500 arbres dans 12 sites communautaires du Peace Corps.  Dans le but de fertiliser et de protéger le sol contre les érosions, les volontaires ont utilisé des espèces d’arbres spécifiques.

Grâce à des campagnes de sensibilisation, un suivi régulier des activités et une promotion continue des bonnes pratiques, nous nous engageons à travailler, main dans la main avec le gouvernement et le peuple Malagasy pour faire de l’Ile Rouge une Ile verte à nouveau.  Cet engagement, nous le tenons aujourd’hui, demain et pour les générations à venir.