Arrivée du vaccin anti-Covid Johnson & Johnson: Allocution du Chargé d’Affaires Américain Amy Hyatt

Aéroport d’Ivato, Antananarivo
27 juillet 2021

Bonjour,

Je m’appelle Amy Hyatt et je suis le nouveau Chargé d’Affaires auprès de la République de Madagascar et de l’Union des Comores.

Je suis ravie d’être ici aujourd’hui et je suis honorée que l’un de mes premiers actes en tant que Chargée d’Affaires soit d’accueillir l’arrivée de plus de 302 000 doses de vaccin Johnson & Johnson contre la COVID-19, données par le gouvernement Américain au peuple Malagasy.

Des dizaines de milliers de personnes ont été infectées par le COVID-19 ici à Madagascar, et beaucoup plus de personnes souffrent aujourd’hui des conséquences économiques du virus.

Le partage de ces vaccins aidera non seulement à protéger le peuple Malagasy de la COVID-19, mais aussi à réduire les obstacles à la reconstruction de l’économie Malagasy. Ce don n’est qu’un exemple de la solidité de notre partenariat avec le Gouvernement Malagasy et de notre engagement envers le peuple Malagasy.

Tout au long de la pandémie, les États-Unis ont travaillé en étroite collaboration, comme Mpirahalahy Mianala, avec le gouvernement de Madagascar pour protéger la santé publique.

Nous avons fourni 2,5 millions de dollars en financement d’urgence pour soutenir la réponse du gouvernement de Madagascar à la COVID-19, soutenu la livraison et le déploiement des vaccins et contribué 5 millions de dollars au programme de transferts monétaires Tosika Fameno qui a permis de s’assurer que les familles vulnérables dans les villes les plus touchées aient suffisamment à manger.

Nous continuerons de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour bâtir un monde plus sûr contre la menace des maladies infectieuses.

Comme l’a dit le Président Biden, « les États-Unis sont déterminés à apporter la même urgence aux efforts internationaux de vaccination que nous avons démontré chez nous ».

Je suis particulièrement reconnaissante de la générosité du peuple Américain qui a rendu possible le don d’aujourd’hui.

Merci

version malagasy (PDF 92K)